Abderraouf Ouertani Quartet

04Vendredi 04 Avril 2014

Zone A : 60 DT Zone B : 40 DT Zone C : 20 DT

*Les billets étudiants (Zone C) sont en vente exclusivement aux guichets

Impressionnisme et improvisation

Musique arabe, impressioniste et improvisée - Tunisie

 

Abderraouf Ouertani est un jeune musicien tunisien dont le premier album Contes d’un misérable luth vient de sortir en juillet 2013.

Son parcours commence par le passage obligé au conservatoire de Tunis, à la conquête du Oud, avant qu’il ne réalise qu’il a besoin d’explorer des horizons nouveaux. Il s’installe ainsi à Paris, fréquente les conservatoires à la découverte du jazz et poursuit des études académiques en ethnomusicologie et en anthropologie de la musique.

Il s’initie à la scène jazz et fait des rencontres qui vont aider à le révéler. Il joue ainsi sa propre composition De Versailles à Gaza avec le pianiste Bojan Zulfikarpasik (Bojan Z), lors du concert que celui-ci donnait à la Dynamo de Pantin. Quand il enregistre son premier album, il choisit la formule du duo, avec le percussionniste Mohamed Amine Jebali, mais pour la scène, son choix se porte sur le quartet.

A l’origine de ce projet était son envie de faire dialoguer deux instruments que tout semble séparer : d’une part le oud, symbole de la musique modale arabe et, d’autre part, le piano, instrument emblématique de la musique tonale européenne. La collaboration entre Abderraouf Ouertani et la pianiste coréenne Daum Jung constitue le noyau dur de ce projet auquel s’est joint le saxophoniste français Benoît Meynier ainsi que le percussionniste palestinien Yousef Zayed. Cette rencontre musicale autour des compositions de Abderraouf Ouertani, évoque à la fois des thématiques impressionnistes tout en puisant dans l’improvisation si caractéristique des musiciens de Jazz.

Coordonnées
Newsletters